Mes astuces (à ne pas suivre) pour se détendre en avion

Ma première fois

C’est lors de mes premiers voyages que j’ai eu l’occasion de découvrir que j’étais phobique de l’avion… Super !

Mon tout premier vol était en 2008 quand je suis partie sur l’île dont je suis originaire : Madère. 2h30 de vol et un des pires moment de ma vie.

Bouffées d’angoisses, coeur serré, bouffées de chaleur et les multiples turbulences pendant le vol n’ont pas aidé.

J’ai découvert en même temps que j’avais le vertige même en vol (il est vrai, je cumule un peu).

Les fois suivantes

4 ans plus tard, j’allais au bout de mes rêves en m’envolant direction le Ladakh en Inde.

J’ai bien tenté de trouver un autre moyen que l’avion pour y accéder mais avec deux mois de vacances en poche, partir à pied n’était malheureusement pas envisageable.

Capture clermont

Deuxième plus pire moment de ma vie. (Je sais c’est pas très français mais ça donne une idée de mon état d’esprit).

Pour exemple, impossible pour moi de quitter mon siège même pour aller aux toilettes. Ma vessie s’en souviens encore.

A l’heure d’aujourd’hui, et malgré les nombreux vols effectués depuis, je n’ai toujours pas réussi à soigner cette connerie …

La seule différence est que maintenant j’arrive à quitter mon siège pour aller aux chiottes et que mes reins sont du coup moins tendus en voyage.

MES PSEUDOS TECHNIQUES DE RELAXATION

J’ai tenté de mettre au point quelques techniques qui apaisent un peu cette angoisse déraisonnée mais qui malheureusement ne sont toujours pas au point.

  • Je fais pipi avant le décollage afin de m’éviter des souffrances rénales en plus de mes souffrances psychiques
  • Je fermer les yeux, je respire très lentement et je m’impose des images apaisantes (crash de l’avion, feu au cockpit, moteur qui explose…)
  • Je sollicite les hôtesses de l’air toutes les dix minutes pour checker l’état du pilote.
  • Je me cramponne à mon voisin en cas de turbulences. J’en profite alors pour ne plus le lâcher jusqu’à l’atterrissage car le contact physique me rassure un peu.
  • Je prends du Xanax, ce qui me rend euphorique et fait de moi une passagère charmante et défoncée.
  • J’essaye de me détendre en regardant les visages sereins des passagers qui m’entoure. Je regarde surtout les enfants. C’est souvent serein un enfant. J’aimerai bien redevenir un enfant.
  • Je mange des fraises tagadas ou du chocolat car il parait que ça aide à diminuer le stress.
  • J’écoute de la musique ou je regarde les films proposés dans l’avion. Mais c’est souvent de la merde et ça m’angoisse plus qu’autre chose.

Tu l’auras compris ces techniques ne sont pas vraiment efficaces dans la durée…

Alors alors si toi qui me lis, tu as des solutions, merci de me les faire partager, ton avis m’intéresse!

Advertisements

14 réflexions sur “Mes astuces (à ne pas suivre) pour se détendre en avion

  1. Dans les situations de stress, je mets mes mains devant mon visage pour respirer en partie l’air que j’expulse. Une bonne dose de dioxyde de carbone qui permet de se déstresser, avec un cerveau qui ralentit faute d’oxygène.

    J'aime

  2. mdrrrr je connaissais pas ton blog mais cet article m’a biennnn fait rire 🙂
    justement je pars mi fevrier au sri lanka soit 11h voire meme 12h de vol (au retour en + bouuuuuh ) heureusement avec une escale au milieu de 7h on va pouvoir se degourdir les jambes lol mais voilà les 5h ou 6h de vol d’affilées me font quand même bien flipper j’avoue… du coup j’essaierai tes techniques mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

    J'aime

  3. Pierrot

    Je viens tout juste de découvrir ton blog grâce à cet article et franchement celui sur l’Auvergne …. ENORME !!! J’ai beaucoup ta patte 😉 Bon courage pour tes prochains vols et oui trouve d’autres techniques !!!

    J'aime

  4. 😄 J’adore, et je compatis. J’ai la trouille en avion, surtout au décollage et à l’atterrissage. En vol, ça va à peu près. Mes astuces sont moins farfelues : j’écoute de la musique et je papote avec mes amis, cela détends. Par contre, je ne discute pas avec n’importe quelle amie.

    Exemple : Vol pour Malte (très belle île sur ce). L’ambiance détendue, aucun soucis, mais à l’arrivée, l’avion a fait plusieurs tentatives d’atterrissage. La piste étant au bord de l’océan, et d’une falaise (histoire que ce soit plus fun), et avec un peu de vent (autant aller jusqu’au bout), j’étais crispée et agrippais mon amie à côté de moi. Avec beaucoup d’humour, elle me rassurait à sa sauce : « ne t’inquiète pas, ce sont des pro, et puis, dans le pire des cas, on ne sentira sans doute rien. On sera mort avant ». Merci beaucoup la copine 😄

    J'aime

    1. Merci pour ta compassion. Faut bien être solidaire entre trouillardes. J’ai vécu un truc un peu similaire en allant sur l’île de Madère. La piste d’atterrissage est dans le top des pistes les plus dangereuses du monde… Les gens ont tous applaudi à l’arrivée d’ailleurs… Enfin moi j’avais pas de copine pour me chuchoter des mots doux à l’oreille comme la tienne ! Enfin merci à toi car tu m’as convaincue de ne jamais aller à Malte en avion 😉

      J'aime

      1. Si tu as l’occasion d’aller sur Malte, fonce, c’est magnifique. Cela a peut-être changé, ça remonte à plusieurs années, mais bon ^^.
        Mon envie de voyager a toujours été plus forte que ma peur en avion. Sauf que depuis 5-6 ans, je ne voyage plus (sauf en France). Manque de temps, de financement… Et je crois que ma phobie de l’avion a reprit le dessus. Quand on en discute, je vois l’avion et je panique alors que je suis assise sur mon canapé 😄 C’est flippant comme sensation.

        J'aime

  5. Hahaha, je me reconnais bien là ! Fermer les yeux me fait encore plus sentir que je suis en l’air donc ca ne marche pas trop pour moi, ma seule solution est musique ainsi que manger-manger-manger, histoire de m’occuper un peu 🙂 Bon courage pour tes prochaines heures de vol !!

    J'aime

  6. Je compatis, en tant que voyageuse qui se débrouille sans avion, et qui du coup ne va pas super loin ! Bravo d’arriver à surmonter le truc suffisamment pour partir au bout du monde 🙂

    J'aime

    1. loooOOOooool merci pour ta compassion 🙂 Effectivement c’est pas facile car même à l’heure actuelle j’ai encore des angoisses de dingue … Mais c’est le prix à payer pour m’en prendre plein les yeux 🙂 Et chapeau Mamzelle l’artiste je tiens à te dire que j’aime beaucoup ton travail ! Canon !!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s